IPDD Communiqué sur le massacre de Burundais en RDC

IPDD-Entête-1

Suite au massacre atroce et injustifié de 36 réfugiés burundais, dont des dizaines de femmes et d’enfants (sans compter les 124 blessés), dans l’est de République Démocratique du Congo (RDC) par les FARDC (forces armées), l’Initiative Panafricaine pour la Défense de la Démocratie (IPDD) joint sa voix à celles des démocrates africains et amis de l’Afrique, pour exprimer sa vive émotion  et son indignation face à cette nouvelle épreuve du peuple frère de Burundi.

L’IPDD condamne cette barbarie et exige une enquête indépendante sur la responsabilité de l’Etat de la RDC ainsi que celle d’éventuels provocateurs infiltrés par le régime de Nkurunziza. 

L’IPDD rappelle que la violation de la limitation des mandats par le dictateur burundais a déjà causé la mort d’environ 2.000 citoyens et poussé 400.000 autres vers l’exil.

De même que les manoeuvres dilatoires de Joseph Kabila (le fameux « glissement ») pour prolonger insidieusement son dernier mandat arrivé à expiration depuis décembre 2016, créent un dangereux affaiblissement des institutions étatiques du régime de Kinshasa, particulièrement les forces de défense et de sécurité qui sont détournées de leur mission de protection du territoire et des citoyens.

L’IPDD appelle les Nations Unies qui sont directement impliquées à travers la MONUSCO, ainsi que l’Union Africaine et les autres institutions régionales et internationales, à faire preuve de plus de fermeté envers les dictatures de Kinshasa et Bujumbura ainsi que leurs semblables qui sont à la racine des conflits générateurs d’instabilité et de d’insécurité dans la sous-région. En particulier, la communauté internationale doit insister avec force et constance sur le respect de l’Etat de droit, de l’alternance démocratique, la protection des civils et la libération immédiate des prisonniers politiques et d’opinion, dont le cas emblématique de M. Eugène DIOMI NDONGALA, président du parti « Démocratie Chrétienne » (RDC)

Fait à Paris, le 19 septembre 2017
Pour l’IPDD,
Mahamoud DJAMA, Chargé des Relations extérieures de l’IPDD,
Coordination du MRD (Djibouti) en Europe

 

 

Publicités

Catégories :Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s